Véranda et grosses chaleurs : comment optimiser la température en été ?

Par ces temps de canicule, vous craignez que votre véranda ne devienne un four. Les écarts de température constituent un enjeu majeur quand on vit avec une véranda. Sachez que vous pouvez tout à fait profiter de votre véranda malgré les grosses chaleurs et sans climatisation ! Pour cela quelques solutions peuvent être envisagées au moment de la construction de votre projet de véranda ou après sa construction.

Maitriser les variations de températures

Le principal problème que peut poser une véranda, c’est les variations de températures. Gelée en hiver, étouffante en été, si votre véranda subit de fortes différences de températures, cela ne sera pas agréable pour vous mais votre véranda pourra aussi en pâtir en s’usant plus rapidement.

C’est pourquoi il est indispensable de penser au mieux votre projet de véranda en amont afin de penser au mieux l’isolation de la toiture et des vitres ainsi que la ventilation. Selon l’exposition de votre véranda et sa localisation, plusieurs choix de matériaux s’offriront à vous ainsi que des solutions comme des vitrages traités ou des filtres UV afin de limiter l’impact du soleil et de la chaleur en plein été.

Le nombre, la taille et l’emplacement des grilles d’aération devront être déterminés en fonction du volume de votre véranda. Si toutefois, ce point n’a pas été correctement géré au départ, il peut être corrigé par un professionnel par la suite.

Ainsi, en maîtrisant la ventilation et l’isolation, vous aurez la garantie de limiter l’impact des grosses chaleurs sur votre véranda.

Se protéger du soleil

Le grand responsable de l’effet de serre et de la surchauffe de la véranda en cas de canicule, c’est le soleil qui tape sur le vitrage. Pour limiter son rayonnement, plusieurs solutions sont envisageables à l’intérieur et/ou à l’extérieur de votre véranda.

Pour protéger votre véranda depuis l’extérieur, la solution la plus simple est la pose de stores ou volets roulants. Dans l’idéal, nous vous recommandons d’y penser dès la conception de la véranda mais il est possible de les ajouter par la suite.

A l’intérieur, les stores sont aussi de mises ou les rideaux qui vous permettront de limiter les impacts du soleil. Certains stores sont thermo-réflecteurs, ils renvoient la lumière du soleil et empêchent le réchauffement de la pièce. Ces stores sont naturellement plus chers mais particulièrement efficaces et conçus pour s’adapter au rayonnement du soleil en été et en hiver.

Il est aussi possible de faire poser des filtres anti-UV sur les vitrages si vous n’avez pas prévu des verres traités dès la conception. Ces filtres doivent être posés pour un professionnel pour profiter pleinement de leur capacité.

L’ennemi : l’effet de serre.

En période de forte chaleur, c’est le phénomène d’effet de serre qui est à redouter dans une véranda. Si votre véranda n’est pas suffisamment isolée ou aérée, vous pouvez vite vous retrouver avec une pièce qui chauffe à 30° ou plus.

Dans ce cas, la meilleure solution, en attendant la pose de stores ou filtres, reste d’ouvrir au maximum les ouvertures pour dissiper la chaleur. Vous pouvez utiliser un ventilateur pour faire circuler l’air dans la pièce.

Et si vous ne pouvez pas réagir rapidement, vous pouvez aussi profiter de cet effet pour transformer votre véranda en serre et y cultiver des plantes adaptées !