Comment choisir le sol pour une véranda ?

Comme toute pièce de la maison, le choix d’un sol de la véranda nécessite en amont une réflexion sur l’usage de la véranda et les propriétés auxquelles le sol a intérêt de répondre. Le sol ne sera pas le même pour une véranda cuisine que pour une véranda utilisé comme jardin d’hiver. Présence d’humidité, d’enfants ou d’animaux domestiques… Le choix du sol pour la véranda doit correspondre avant tout au besoin et à l’utilisation que vous souhaitez à la véranda.

Quelle couleur pour le sol de véranda

Quel que soit le sol de véranda, une dalle en béton est souvent la 1ère étape avant la construction de la véranda, ce sol stable et étanche peut accueillir une grande variété de matériaux, comme toute pièce de la maison. En revanche, cette étape n’est plus indispensable dans le cadre d’un sol en béton ciré. Nous vous conseillons de ne pas utiliser des matériaux salissants ou fragiles comme la moquette car une véranda communique avec l’extérieur ; les enfants et les entrent et sortent à volonté.

Vous pouvez bien évidemment choisir la couleur que vous souhaitez pour le sol de véranda en accord avec la décoration de la maison. Mais il vaut mieux privilégier des teintes et des matériaux absorbant la chaleur et la lumière. Un carrelage blanc et brillant est à éviter pour le confort des yeux en cas d’exposition au soleil.

sol pour véranda

Choix du matériau de sol pour véranda

Lorsque la véranda est utilisée comme pièce à manger, salon ou espace à vivre dans la continuité de la maison, tout revêtement de sol classique peut tout à fait convenir qu’il s’agisse de parquet, de carrelage. Lorsque la véranda est un prolongement naturel de l’habitation, il peut être plus esthétique de proposer le même sol que celui de la pièce ouvrant sur la véranda.

Si le bois ou le carrelage peuvent être plus chers que d’autres revêtements plus économiques, il faut penser aux qualités de résistance du revêtement et les agressions dont peut être victime le sol au quotidien : rayonnement solaire, saleté, humidité, liquides, passages…

installation vérandaLe carrelage en céramique

Si la priorité est la résistance et l’entretien facile, un carrelage en céramique est parfait pour véranda cuisine par exemple. Le carrelage très durable peut présenter une grande variété de formes et de coloris. Seul inconvénient, il a tendance à être glissant en cas d’humidité et présente un confort pour les pieds moins agréable que d’autres matériaux.

Le bois

Chaleureux et agréable au toucher des pieds, le bois est un matériau noble qui apporte une touche naturelle et un cachet incomparable à la véranda en accord parfait avec l’environnement extérieur. Il convient de poser un bois bien scellé pour en assurer sa résistance, le bois est un excellent isolant thermique et acoustique dans le cas où la véranda est utilisée toute l’année avec un système de chauffage. Le bois reste facile d’entretien au quotidien mais est plus vulnérable à l’humidité avec des risques de dilatation ou rétrécissement.

Le parquet laminé

Alternative au bois massif, le parquet laminé plus abordable est facile à poser avec une bonne résistance et des exigences d’entretien moins importantes que le bois massif. Toutefois, comme le bois, il est vulnérable à l’humidité.

Une alternative originale : le bambou

Alternative intéressante au bois le bambou est facile à poser. Elégant et naturel, le bambou est un matériau d’avenir comme matériau renouvelable. Résistant, le bambou offre une résistance surprenante à l’humidité et à l’eau tandis qu’une réparation du sol reste facile à effectuer. Seul inconvénient du bambou, il réagit mal à une exposition trop directe aux rayons UV, à éviter donc pour une véranda orientée sud dépourvue de store ou d’ombre.

Un sol en vinyl

Matériau endurante et isolant, le vinyl bénéficie de nombreuses qualités avec une bonne étanchéité qui facilite son entretien. Personnalisable avec un large nuancier de couleurs, le vinyl s’adapte à n’importe quelle décoration intérieure en imitant des sols plus onéreux comme du carrelage ou du bois. Plus abordable, le sol en vinyle est sujet aux rayures et chutes d’objets pour lesquels il est difficilement réparable. Autre inconvénient, le vinyl est un revêtement de sol froid.

Le sol en béton ciré

Sol décoratif moderne et design, le sol en béton ciré a tendance à s’inviter dans de nombreux intérieurs et devient un sol pour véranda de plus en plus à la mode. Naturel et étanche, le béton ciré offre un sol épuré et résistant pour un prix économique. Disponible en plusieurs nuances de gris, le sol en béton ciré est compatible avec un système de chauffage au sol et ne nécessite pas la pose d’un dallage en béton préliminaire. Autre avantage, le revêtement parfaitement étanche s’entretient facilement avec de l’eau savonneuse.

Le béton poli est un matériau utilisé pour une finition naturelle. C’est un matériau qui s’harmonise avec les meubles et qui s’entretient facilement. Mais il a une consistance très dure ce qui est déconseillé pour les enfants en bas âge et les climats trop froids.