Aménager une cuisine dans une véranda : mode d’emploi

La cuisine est devenue une pièce de vie à part entière. Cœur de la vie de la maison, cette pièce n’est plus cantonnée à son simple rôle utile mais devient une pièce où l’on apprécie de passer du temps en famille ou entre amis. La véranda peut donc se prêter à ces nouvelles cuisines moyennant cependant certaines conditions. Voici notre checklist pour une cuisine véranda bien pensée !

1 – Penser la circulation des pièces en amont

Ouvrir c’est bien mais il faut avant tout penser à l’aménagement des espaces dans votre maison. A quelle pièce sera accolée votre véranda-cuisine. Dans l’idéal, il faudrait une pièce complémentaire afin de respecter une certaine logique et vous faciliter le quotidien. En général, on ouvre donc sur un séjour ou une pièce de vie.

Et votre ancienne cuisine dans tout ça ? Elle peut devenir une arrière cuisine, une salle de bain ou une buanderie si vous souhaitez profiter des arrivées d’eau.

2- Quelle surface pour ma cuisine véranda ?

Si une cuisine traditionnelle peut se loger dans 5 m², faire le choix d’une cuisine dans une véranda, c’est faire le choix de concevoir une véritable pièce de vie avec en général un ilot central. Il faut aussi prendre en compte le fait que souvent les meubles et rangements ne pourront être fixés que du côté maison de la pièce car les espaces vitrés ne pourront les accueillir. Il faut donc compter une surface d’environ 20 m² pour une cuisine non seulement fonctionnelle mais qui remplit aussi pleinement son rôle de pièce centrale de la maison.

3- Quelles contraintes sont à prendre en compte ?

Comme pour tous travaux, il est indispensable d’anticiper les différentes contraintes du projet. Tout d’abord, ayez en tête que de réaliser une cuisine dans une véranda sera nécessairement plus coûteux qu’une véranda ou une cuisine classique. Vous devez donc éviter les prestataires qui vous proposent des devis à prix cassés.

La véranda devra prévoir des arrivées et évacuations d’eau pour au moins un évier et un lave-vaisselle. Il faut aussi penser à la cuisson : la ventilation de la pièce va constituer un enjeu majeur ainsi que la protection des vitrages. Si toute véranda prévoit un système d’aération, votre cuisine-véranda va devoir prévoir une ventilation renforcée et pensée pour gérer la cuisson dans la pièce.

Par ailleurs, il faut prévoir l’installation d’une hotte de cuisson et si vous souhaitez une hotte en suspension, pour suivre la tendance, cet élément devra être pensé dès la conception de la pièce et, notamment, du toit.

4- Et en matière d’aménagement ?

Si créer une véranda-cuisine en partant de zéro reste la meilleure option pour définir une pièce sur-mesure, complètement adaptée à vos besoins, certaines maisons peuvent aussi vous offrir la possibilité de partir sur la base de votre cuisine et simplement l’ouvrir avec un espace véranda.

Préférez les meubles de rangement bas aux rangements suspendus en hauteur sous peine d’étouffer et de surcharger la pièce. Certaines vérandas prévoient un muret sous la partie vitrée, cet espace peut permettre de fixer des rangements bas.

Un ilot est souvent le bienvenu pour créer un espace chaleureux et vivant. La circulation dans la pièce devra être bien pensée en amont et facilitée.

Dans tous les cas, nous vous conseillons de faire appel à un professionnel qui pourra vous accompagner dans ce type de projet complexe mais qui vous ravira une fois terminé !